Let it go, la joie de courir et Marathon #2 à J-4

Bonjour tout le monde!

 

Depuis quelques semaines, comme tout le monde à Bruxelles, en Belgique, en Europe, un gros nuage noir et moche a envahi mes éclats de ciel bleu. Il est là, je le sens, mais plus je le regarde, plus j’ai envie de voir l’arc-en-ciel derrière lui.

Bon, le ciel n’est évidemment pas toujours très dégagé en Belgique, je ne vais pas le nier, mais tout dépend de la manière dont on le regarde. J’ai appris qu’un jour où il ne pleut pas, c’est un jour où il fait beau. 

Watercolor background

 

 

 

Quand on ne peut pas changer la situation, quand on a assez souffert, quand on s’est assez fâché, quand on a assez pleuré… A nous d’exprimer notre envie de vivre, de célébrer la joie d’être vivants.

 

Parce que le moche n’aura jamais raison,
Parce que voilà le printemps,
Parce que nous sommes vivants.

Let it go, être vivante, pour moi, c’est notamment être capable de courir.

Courir au soleil, courir sous la pluie, courir pour avoir chaud dans le froid, courir pour vivre, courir pour se réjouir, courir pour oublier, courir parce que je ne sais pas danser

Courir pour que mon coeur s’emballe, courir pour une médaille

Courir pour approcher les étoiles

Courir à toutes les saisons

Courir pour donner

L’an dernier, j’ai  couru mon premier marathon, un marathon un peu difficile mais surtout heureux.

Il y a quelques mois, j’ai décidé de courir ce marathon pour reprendre le contrôle de ma vie, me reconstruire émotionnellement, après ces événements terribles de Paris qui nous ont tous bouleversés. Mon acolyte du précédent marathon sera là, et quelque soit l’état dans lequel je le finirai, je suis heureuse d’avoir passé tous ces moments à ses côtés.

Monument Valley Run

Presque un an jour pour jour, je vais courir un deuxième marathon. Un marathon pour moi. Un entraînement, des sorties tous les weekends de 2 ou 3h (à ma vitesse, de 20 à 30km) pour moi… Pour sentir mes jambes s’envoler avec l’impact de mes pieds sur le bitume. Ce marathon c’est le deuxième, et ce ne sera pas le dernier.

Paris, Boston, Berlin, Londres, New York… Villes mythiques pour marathons prestigieux… Mais moi, dimanche, c’est sur les rives d’Anvers que je vais m’élancer! Si vous y êtes, venez me faire coucou, et si vous voulez, vous pouvez même me suivre en direct! Mon numéro c’est 60503 🙂 Vous pouvez aussi m’encourager via ma page Facebook.

giphy.gif

En attendant de s’élancer… #runwithyourheart

Publicités

Une réflexion sur “Let it go, la joie de courir et Marathon #2 à J-4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s