Les vacances partie 1: de vert et de brun – le Périgord Noir

Bonjour tout le monde!

Me voilà rentrée depuis quelques semaines et il m’a été un peu difficile de sortir la tête, pleine de sable et de nuages… La faute à de trop belles vacances, pleines de soleil, de couleurs et d’énergie contagieuse.
img_1424

la vallée de la Dordogne depuis le village de Domme

Comme vous l’aurez deviné, je vais faire plusieurs posts à ce sujet. Peut-être que je garderais certains détails pour plus tard… J’ai encore fait trop tellement de photo, les lumières et les paysages étant plus beaux les uns que les autres… Mes séries s’orienteront donc sur leurs couleurs!
img_1222

la cathédrale Saint Sacerdos de Sarlat

Pour cette première série, j’ai envie de vous parler de chez moi: le Périgord Noir. Ma famille est de Sarlat, une jolie petite ville médiévale, décor de nombreux films de cape et d’épées, et officieusement capitale mondiale du foie gras et de l’omelette aux cèpes…
Sarlat accueille depuis 65 ans un festival de théâtre, ce qui en fait le plus ancien après Avignon. Chaque soir, une pièce est jouée en plein air, dans trois lieux différents: la Place de la Liberté, le Jardin des Enfeus et l’Abbaye Sainte Claire. Comme vous l’avez découvert ici, j’entretiens une passion brûlante pour le théâtre, et Sarlat n’y est pas étrangère!
img_1347

Les gradins du festival, place de la Liberté

Le programme du Festival est toujours soigneusement établi, et je suis chaque année émerveillée par les découvertes du programmateur Jean-Paul Tribout. Cette année, j’ai pu voir trois oeuvres très différentes : Retour à Reims, d’après l’essai de Didier Eribon, mis en scène par Laurent Hatat, sur les conflits d’un homme avec son milieu d’origine ; Le Voyage de Monsieur Perrichon, une pièce hilarante d’Eugène Labiche interprété par l’Atelier Théâtre Jean Vilar de Louvain-la-Neuve (j’étais poursuivie par la Belgique!) ; et enfin le bouleversant Swing Heil, de et mis en scène par Romuald Borys, avec Alexandre Martin-Varroy et Marius Pibarot de la Compagnie La Marguerite et Les Pro’Jacteurs, qui avait fait le déplacement dans la journée depuis Avignon. Cette dernière pièce, dont l’action se déroule à Hambourg en 1938, m’a particulièrement émue, et le talent des acteurs m’a époustoufflée.
Sa

les escaliers de l’hôtel Plamon, siège du festival

Sachez enfin que le festival de Sarlat propose chaque matin une rencontre avec les acteurs, metteurs en scène et éventuellement auteurs des oeuvres de la veille et du soir-même, juste avant de partager un petit verre de ratafia de la Distillerie du Périgord… L’accueil est tellement agréable que les acteurs et compagnies reviennent souvent d’années en années présenter leurs nouvelles créations !
Et si le théâtre n’est pas trop votre truc, la ville se remplit de spectacles de rue une fois la nuit tombée… Ne ratez surtout pas Léonard et son célèbre Canichou, qui valent à eux deux le déplacement!
img_1342

Mais le Périgord Noir réserve bien d’autres surprises : on peut y visiter des châteaux forts (Beynac, Castelnaud ou Commarque, par exemple); des jardins extraordinaires (Marqueyssac ou les Jardins du Manoir d’Eyrignac); des villages magnifiques « plus beaux villages de France » comme Domme ou La Roque-Gageac; on peut prendre de la hauteur en montgolfière et on peut même descendre dans des grottes (vous avez forcément entendu parlé de Lascaux!!).

Sa
Moi, ce que j’aime par dessus tout, c’est prendre le temps d’observer tout ce vert, ces douces collines et ces parois immenses depuis un canoë, ramer calmement le long de la Dordogne, tremper mes doigts dans l’eau fraîche et et fermer les yeux un instant.
img_1299

Pour organiser votre séjour, je vous renvoie à l’Office du Tourisme de Sarlat!

img_1338

Publicités

Une réflexion sur “Les vacances partie 1: de vert et de brun – le Périgord Noir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s