Weekend à Rome

Buongiorno a tutti,

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez noté que j’ai passé le premier week-end d’avril à Rome. Intialement, je devais y courir le marathon, mais mes tibias en ayant décidé autrement, j’ai fait du tourisme et bien mangé 🙂 Je vous ai mis une petite carte pour mieux vous y retrouver!

IMG_5056

C’était déjà la troisième fois que je me rendais à Rome en tant que touriste, donc plutôt que de jouer la classique carte Fontaine de Trévi-Colisée-Forum-Vatican, nous avons privilégié de longues balades et des musées plus méconnus lorsque la pluie s’est invitée. J’adore ce genre de tourisme un peu en dehors des sentiers battus, on s’approprie la ville à un rythme différent et on se met à rêver qu’on y vit à l’année… Un jour peut-être?

fullsizeoutput_3b4a

Nous avions choisi un chouette petit hôtel à mi-chemin entre la gare de Roma Termini et le Colisée, dans le quartier de Monti, idéal pour explorer la ville à pied et se rendre sur la ligne de départ et d’arrivée du marathon (Via dei Fori Imperiali). Dès notre arrivée tardive, nous sommes allés profiter de la douceur de la nuit romaine et des rues animées de notre quartier.

fullsizeoutput_3b4f

Samedi, nous avons commencé la journée par un spectaculaire petit run touristique autour du Forum et avons croisés les futurs marathoniens équipés de leurs super sacs à dos offerts par les organisateurs. Je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un pincement au coeur de ne pas pouvoir le courir avec eux, mais mon baby run m’a procuré énormément de joie et d’espoir de pouvoir un jour courir ce superbe marathon.

fullsizeoutput_3a91

Nous avons poursuivi notre exploration des jolies petites rues fleuries et parfumées par les glycines et fait une pause près du Campo dei Fiori pour reprendre des forces dans une petite osteria sans prétention, fréquentée essentiellement par des Romains, avant de franchir le Tibre et nous élancer vers le Vatican. Nous avons poursuivi la balade à l’instinct, pour finalement manger une glace et du chocolat incroyablement délicieux (et en plus vegans, sans gluten et crus) près de notre hôtel, se reposer un peu et repartir. Le soir c’était pizza  chez Da Vittorio dans le Trastevere avec la famiglia.

fullsizeoutput_3af4

Dimanche, malgré la pluie diluvienne, nous sommes allés encourager les marathoniens. J’ai évidemment eu là aussi un gros pincement au coeur en les voyant passer, mais je me suis là aussi promis que j’allais tout faire pour être de nouveau capable de courir un marathon. Leur force, leur détermination et leur envie de finir (avec la pluie et les collines, on comprend pourquoi), m’ont bluffée. J’ai tappé dans le plus de mains possibles, j’ai crié tous les noms que je lisais, j’ai fait la ola aussi… Jusqu’à ce que la pluie qui s’abatte nous fasse changer d’avis.

fullsizeoutput_3ab9

Nous sommes alors partis vers le tout petit musée Crypta Balbi, gratuit ce jour-là. Cet ensemble, comprenant le site archéologique de l’ancien portique dit « Crypta Balbi », lié au Théâtre de Balbus et un musée inauguré en 2001, est intéressant, mais l’absence de mise en contexte sur les fouilles et d’accès à la fameuse crypte m’ont laissée sur ma faim, et tant mieux parce qu’il était l’heure de manger!

fullsizeoutput_3ac6

Direction donc le Ghetto et l’incroyable Reginella, un restaurant kasher typiquement romain, qui sert notamment les meilleurs artichauds (Carciofi) alla Giuda de toute l’Italie. Mon conseil: partagez le fritto giudaico et les assaggi ebraici! J’y ai dégusté d’excellentes fettuccine al pesto, scorfano e fiori di zucca (des fettucine au pesto, rascasse rouge et fleurs de courge). La carbonara avait l’air excellente aussi, faite à partir de viande de boeuf séchée et non de poitrine de porc (et bien sûr pas de crème fraîche, c’est une hérésie en Italie!). Mais bon, faites-vous une idée en regardant le menu, tout a l’air fabuleux!

fullsizeoutput_3a99

L’après-midi, nous nous sommes dirigés vers les très spectaculaires et indispensables Musei Capitolini. Fondés en 1471, ce sont les plus anciens musées du monde. Leurs collections comprennent des statues en marbre ou en bronze, des peintures, des mosaïques et des inscriptions, toutes en provenance de Rome et de sa région. Nous avons notamment pu voir la Louve capitoline (ou Louve du Capitole), qui est une sculpture en bronze des XIIe ou XIIIe siècles de notre ère. Elle est un symbole associé à la légende de Romulus et Remus et à la fondation de Rome. L’ayant vue dans tous mes livres d’histoire et de latin, je l’imaginais beaucoup plus petite!

Lundi, nous avons poursuivi notre exploration avec le Soleil, en cherchant à explorer les environs de la Domus Aurea, l’immense palais de l’empereur Néron enfoui sous le parc de Colle Oppio (Oppius) et les thermes de Trajan, et face à l’immense Colisée. Avant de repartir vers l’aéroport, nous avons déjeuné face à la si jolie fontana delle tartarughe (fontaine des Tortues), dans un petit resto du Frioul, Pane Vino e San Daniele, et sommes retournés manger de délicieuses glaces chez Grezzo.

fullsizeoutput_3aaf

La dolce vita, je vous dis!

Et comme je pense à vous, voici une petite carte:

FICHE TECHNIQUE:

Y aller et circuler: en avion jusqu’à l’aéroport de Fiumicino + train ou depuis l’aéroport de Ciampino (Ryanair) + bus. On circule à pied, parfois en métro.

Dormir: Nous avons choisi un mignon petit hôtel, AENEA, vers Monti, à l’excellent rapport qualité-prix. Pour les chanceux à la recherche d’une expérience unique, vous pouvez aussi regarder pour dormir à la Villa Medici, siège de l’Académie de France à Rome et haut lieu de la culture italiano-française!

Manger: Difficile de mal manger à Rome, mais retenez juste que les Italiens ne mangent pas de pizza à midi… Donc évitez les restos attrape-touristes autour du Panthéon et de la fontaine de Trevi, per favore… Si vous avez envie de pizza, la pizza al taglio, en portions, est plus authentique. Je vous conseille donc dans le Ghetto, La Reginella et Pane Vino e San Daniele;  dans le Trastevere Da Vittorio ; près du Campo de’ Fiori l’Osteria la Quercia;  et une bonne glace à Grezzo, dans le quartier de Monti.

Bon à savoir: On ne boit pas de cappuccino l’après-midi 😛

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s