10km l’Equipe, ou Paris sous un soleil de plomb

 

Salut les amis,

Vous allez croire que je passe mon temps à Paris en ce moment… Ce n’est pas complètement faux, c’est vrai que ça faisait longtemps que je n’y avais pas mis aussi régulièrement les pieds. Je suis aussi TOUT LE TEMPS EN DEPLACEMENT, je ne vais pas me plaindre mais évidemment c’est beaucoup plus difficile de dégager du temps pour écrire ici! Et pourtant j’ai de jolies choses à vous raconter, même si j’ai aussi eu un accident de vélo qui m’a fait bien peur.

19055101_733310166851468_5144455427008921263_o

Il y a bientôt 2 semaines, j’ai couru pour la seconde fois pour la Team Vital, vous savez, le super magazine pour Madame-tout-le-monde, hyper rafraîchissant et toujours motivant! L’année dernière j’avais couru les 10 km pour Elles, et mon compte-rendu est toujours sur leur site (je suis toujours très fière et très honorée de figurer sur le site 🙂 ).

19023575_733310266851458_7526453369545389413_o

Bref, pour ma course, comme on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai pris le même train que deux semaines auparavant pour la Grande Course du Grand Paris, et je suis donc arrivée pour midi à Paris. Cette fois, je n’ai pas retrouver ma soeur et ma nièce, mais mes Best Friends Aline et Sarah, et on a passé l’après midi au bord de l’eau du Canal Saint Martin. On avait évidemment beaucoup de choses à se raconter, on ne s’était pas vues depuis décembre et Aline rentrait de 8 mois à Washington, où j’avais été la voir en décembre!

C'est l'été sur le Canal Saint Martin ☀️

A post shared by Marinette En Goguette (@marinette_en_goguette) on

En fin d’après-midi, je retrouve Solinette au village de la course sur la place de la Bastille, on essaye péniblement d’enregistrer un message positif pour l‘association Humanis, et puis on part se rafraîchir place d’Aligre. Quand j’habitais Paris, je vivais tout près et j’adorais l’ambiance bohème de ce marché…

 

Le lendemain, rendez-vous très tôt aux pieds des marches de l’Opéra Bastille avec la Team Vital,  ce n’est pas le moment de traîner. On est vachement plus nombreuses que l’année dernière, toutes belles en rose vif, j’aperçois quelques têtes connues mais on se sépare assez rapidement pour rejoindre nos sas. Grâce à une coureuse de Vital survoltée (dont j’aimerais bien retrouver le prénom, sa bonne humeur était contagieuse et son accent marseillais à croquer!!), je réussis à me faufiler dans le sas 51 minutes, très ambitieux mais au moins j’y retrouverais Solinette et Marine (l’autre!). Je reste un peu avec quelques nanas de Vital, notamment la journaliste sportive Soasick dont j’aime tant suivre les aventures 🙂

19401313_10155253187147293_926907948_o

Le départ est lancé, très fluide, au niveau du métro Saint-Paul, rue Saint-Antoine, et Solinette, Marine et moi décidons de courir ensemble. Les premiers kilomètres se passent plutôt bien, notre rythme est excellent, ni trop rapide ni trop lent, et nous arrivons rapidement à l’opéra Garnier, grandiose. j’adore courir dans les rues vides. Il fait déjà très chaud, je suis contente d’être en débardeur. Le ravitaillement en eau est le bienvenu; mais rapidement, la plante de mes pieds s’échauffe et je n’arrive plus à suivre le rythme. J’aperçois Marine qui a l’air de souffrir, j’essaye de poursuivre avec une coureuse qui a l’air d’avoir beaucoup trop chaud, mais heureusement je retrouve Solinette dans le tunnel des Tuileries. Que c’est long! Mes pieds brûlent, j’alterne marche rapide et course encore plus rapide, mais par bonheur j’ai Solinette à mes côtés qui me pousse et m’encourage.

58 minute plus tard, je récupère ma médaille et un t-shirt immonde, j’ai chaud, j’ai soif, mais j’ai largement sauvé les meubles vu mon état.

Je recroise les copines, notamment Agnès, Alice, Virginie et Sabrina, tout le monde a eu l’air de souffrir: probablement la chaleur, dommage que les organisateurs n’aient pas prévu de canon à eau pour nous rafraîchir!

18278349_1351878578221126_7158750362874144453_o.jpg

Un bon moment, un bon parcours à part ce tunnel, il va falloir cependant que je trouve une solution pour mes pieds!! Heureusement que les copines sont là ❤ et encore un très grand merci à Vital!!!

 

SaveSave

SaveSaveSaveSaveSaveSave

Publicités

Une réflexion sur “10km l’Equipe, ou Paris sous un soleil de plomb

  1. Sabrina dit :

    Merci pour ce joli récit 😊
    et oui… On a tous souffert de cette chaleur 😣
    j’espère que tu as trouvé une solution pour tes pieds !

    a très vite pour une nouvelle aventure 😉

    bises

    Sabrina

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s