Un petit tour sur le Gargano

Ciao a tutti,

On continue de se mettre plein de bleu dans les yeux avec quelques photos prises sur la péninsule du Gargano, dans les Pouilles (le Sud Est de l’Italie), après mon séjour en Algarve et à Lisbonne.

Si le reste des Pouilles vous tente, j’ai déjà publié plusieurs posts pour vous faire rêver, en été, et au printemps. Mais dites-moi si vous êtes intéressés par davantage de détails ou un guide pratique, j’y vais très souvent en visite alla famiglia et je me rends bien compte qu’il n’y a pas beaucoup d’infos disponibles en français sur la région! (Ce serait une bonne idée d’e-guide de voyage non??)

spiaggia dei Colombi

Le Gargano, c’est la péninsule de la péninsule, un promontoire très montagneux et boisé (avis aux sportifs!) au dessus du talon de la botte italienne qui s’avance dans la mer Adriatique. Les Italiens le surnomme il sperone d’Italia, l’éperon de l’Italie. Pour arriver à Vieste, la ville principale, on parcourt d’ailleurs de superbes routes de montagnes et des tunnels très longs avant d’apercevoir la mer dans les virages… C’est spectaculaire.

On aperçoit l’Architiello di San Felice

Le Gargano est habité depuis l’époque paléolithique, comme en témoignent de nombreuses grottes ornées et sépultures retrouvées, telle que la Grotta Paglicci.  Depuis, les Grecs, les Romains, les Byzantins, les Normands, les Ottomans se sont, entre autres, également intéressés à ce promontoire grâce à sa position stratégique au milieu de la mer Adriatique, et à ses nombreuses baies et ports naturels.

Cala di Porto Greco

Malgré mes nombreuses visites dans les Pouilles, je ne connaissais pas encore le Gargano. Cosimo, bien que né à quelques centaines de kilomètes, n’y était jamais encore allé non plus. Il fallait donc remédier à ce terrible manquement et aller voir par nous mêmes.

Vieste au coucher du soleil. On aperçoit un trabucco, une plateforme dédiée à la pêche typique du Gargano, des Abruzzes et du Molise

Notre choix s’est donc naturellement porté sur un hébergement du côté de Vieste, à la pointe ouest de la péninsule. Vieste est une jolie ville fortifiée aux maisons dont les murs sont blanchis à la chaux, et dont les ruelles étroites protègent des envahisseurs et de la chaleur écrasante. En été, elle est surtout devenue une station balnéaire peuplée à s’en donner la nausée.

img_8590

Autant j’ai trouvé les paysages splendides, autant j’ai detesté notre hôtel/resort, choisi sur une plateforme de réservation en ligne. La périphérie de Vieste est malheureusement très bétonnée et l’accès à de nombreuses plages est fermé aux personnes ne séjournant pas dans le resort…

C’est décidé, la prochaine fois j’irai en bateau!

img_8589

UNE PETITE MAP?

FICHE TECHNIQUE:

Y aller et circuler: en avion jusqu’à Bari et louer une voiture. Il y a également des trains (compagnies régionales) et des bus que je n’ai pas testés.

Dormir: Je ne veux pas vous recommander celui où je suis restée. En été, les réservations sont très chères…

Manger: Dîner divin à l’Osteria degli Archi  à Vieste. Je vous recommande le thon grillé…

Bon à savoir: Essayez d’y aller hors saison ou en bateau!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s